Le fonds des bannières

Mai 2013

Petit parcours historique

Vers la fin du XIIIe siècle, la religion chrétienne privilégia le mot « bannière » comme signe de ralliement au lieu du drapeau, de l'étendard, ou du fanion à la sémantique trop militaire.

Au milieu du XVIe siècle, époque de la Réforme catholique consécutive au Concile de Trente, l'Église catholique décida de s'inspirer des arts pour soutenir la foi et l'esprit religieux. Les premières bannières qui furent réalisées datent incontestablement du siècle suivant : le XVIIe.

La bannière recevait alors une sorte de consécration religieuse : messe solennelle dite par un évêque, lors de laquelle étaient tracées à grands traits la vie et l'œuvre du saint représenté. Les bannières dans leur ensemble représentaient des images relativement simples. Elles étaient accessibles au plus grand nombre.

Utilisation

La comparaison peut être faite entre la bannière et le vitrail, à la grande différence qu'il s'agit d'une image mobile.

détail aunacLe rayonnement de la bannière pourra ainsi être porté de paroisse en paroisse, de procession en procession, de pèlerinage en pèlerinage. Par la suite, les ordres religieux, les congrégations, les confréries, les patronages éprouvèrent le besoin d'affirmer leur identité et se regroupèrent sous une bannière particulière. Lors des processions et des pèlerinages, la bannière paroissiale était portée derrière la croix de procession.

Description

Une bannière est une pièce de tissu ornée d'images saintes ou d'inscriptions spécifiques, portée en procession par les membres d'une confrérie religieuse, d'une congrégation, ou bien d'une paroisse. De forme rectangulaire en général, elle est suspendue à un bâton horizontal supporté par une hampe, et peut comporter des cordons latéraux.

 

Bannière SJBSLa bannière est constituée de quatre éléments :

1. la hampe ou mât vertical,

2. la poutre horizontale,

3. Les deux faces de tissu brodées ou tissées.

Le mât et la poutre ne forment qu'un seul élément inséparable ; le mât dépassant généralement de trois fois la longueur de la poutre horizontale. Les deux faces de tissu rendent invisibles le mât et la poutre, à l'exception des embouts de cette dernière, ornés le plus souvent de boules de bois, de tissu d'or ou d'argent.

Les deux faces de fibres textiles sont dans la partie supérieure horizontale, et sur les bordures verticales, cousues, recouvrant ainsi le mât et la poutre. Souvent, une croix surmonte le milieu de la poutre horizontale. Enfin, deux cordons, dont les extrémités sont parfois garnies de pompons, aident le porteur à maintenir la bannière à la verticale.

Le fonds " bannières" des Archives

Nous possédons une trentaine de bannières (cote 3 ob).

Les lieux de provenance sont, la plupart du temps, connus. Il s'agit essentiellement de bannières provenant d'établissements scolaires tenus par les Frères des écoles chrétiennes ou d'amicales d'anciens élèves.
Chaque saint représenté sur les bannières fait l'objet, sur la base, d'une fiche particulière avec biographie et représentations. D'une manière générale, l'état de conservation de ces bannières est assez bon.

La conservation

La plus importante problématique du service a été d'assurer une conservation pérenne de ces bannières.

Aucun nettoyage ne pouvait être envisagé de peur d'endommager les tissus. La restauration de certaines bannières étant trop onéreuse pour le service des Archives, la seule solution envisageable a été un léger dépoussiérage : on a légèrement épousseté le tissu à l'aide d'un pinceau doux, tout en aspirant, à puissance basse, la poussière soulevée au brossage.

Pour gagner de la place, nous avons choisi de conserver plusieurs bannières dans une même boîte. Les bannières les plus lourdes ont été placées au fond, à plat. Du papier de soie a été placé entre chacune, afin d'éviter des frottements voire des accrochages, notamment au niveau des pièces métalliques. Aussi, la température et l'hygrométrie du magasin de conservation des bannières sont très surveillées afin d'éviter des chocs thermiques qui les endommageraient irréversiblement.

Fanny Grand

 

Une petite galerie de bannières à découvrir.

Voir les bannières et étoffes enregistrées dans la basse de données

 

Tous les documents   Pour consulter les documents du mois déjà publiés.