Une exposition sur le patrimoine des Frères à Caluire (Rhône)

Octobre 2013

à l'occasion des journées du patrimoine les 14 et 15 septembre 2013, la ville de Caluire a mis en avant les anciennes fonctions des bâtiments publics et le meilleur exemple en est la mairie elle-même, ancienne maison de formation des Frères.

Les Archives lasalliennes ont aidé à la réalisation de cette exposition par le prêt de documents et quelques Frères de Caluire ont témoigné de leur passé dans cette maison.

La construction et l'installation des Frères

Les Frères, installés principalement dans la ville de Lyon, se trouvaient de plus en plus à l'étroit dans le pensionnat « aux Lazaristes », sur les pentes de la colline de Fourvière. Pour remédier à cette situation, l'Institut acheta en 1845 un immeuble appartenant à M. Cognet situé dans la commune avoisinante, Caluire. La propriété de 13,48 hectares comprenait à la fois bâtiments, cours, jardin, potager, vergers, vignes, prés, bois : elle était assez grande pour faire vivre de nombreux Frères.
Les travaux de construction, commencés en 1845 sous la direction du Frère Pasquier, allaient permettre d'accueillir le Noviciat, l'infirmerie et les Frères Anciens. Le Noviciat intégra les locaux dès 1846, les Frères Anciens arrivèrent l'année d'après.

Cette grande bâtisse, en forme de U et aux proportions imposantes (110 m de long sur 20 m de large et 40 m de large pour les deux ailes) comprenait 3 étages. Il lui fut ajouté une chapelle construite entre 1885 et 1887 et tout aussi grandiose que le reste de la bâtisse.

Carte postale de la maison
(Sur cette photo, on aperçoit la Saône et, en arrière-plan,
le mont Cindre situé sur la commune de Saint-Cyr-au-Mont-d'Or.)

 

Les événements marquants

Des utilisations nombreuses...

Cette maison, occupée principalement par les Frères, a eu plusieurs destinations, servant à la fois de

  • maison de formation avec le Noviciat (1846-1887), Petit-Noviciat (1875-1904), le Scolasticat (1847-1848, 1881-1904) et pour finir le CPA ou Centre de préparation apostolique (1958-1969)
  • résidence des Frères Visiteurs, de l'infirmerie et de la communauté des Frères Anciens
  • exploitation agricole grâce aux terrains attenant et à la construction d'un bâtiment de ferme
  • et bien sûr, elle fut lieu de culte avec la construction de la chapelle.

... et parfois perturbées

La maison fut aussi enlevée temporairement aux Frères.

  • Tout d'abord en 1870, le Comité de Salut public réclama la bâtisse pour accueillir les blessés. Le Conseil municipal mit les locaux sous séquestre et expulsa les Frères. Ils purent réintégrer la propriété  en mai 1871.
  • En 1904, les lois anticongréganistes obligent les Frères à fermer les maisons de formation de Caluire. Il s'y ouvrira quelque temps un Scolasticat missionnaire à côté des Frères Anciens.
  • Lors de la guerre 1914-1918, les locaux ont servi d'hôpital militaire, et plus spécifiquement de Centre de rééducation des mutilés de guerre. Les Frères participèrent activement à accueillir les soldats blessés.

Le départ des Frères

En 1972, les Frères, dont le nombre est des moins en moins important, quittent cette grande maison qui est rachetée par la ville de Caluire. La commune ne sait pas encore quel sera le devenir de ce bâtiment.

En 1982, la maison est inscrite à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques et dix plus tard, elle deviendra l'Hôtel de Ville après de nombreux travaux de réhabilitation.

Aujourd'hui, il ne reste de l'époque des Frères que les murs extérieurs et la chapelle.

Magali Devif

 

Quelques images de l'exposition à Caluire.

 

Tous les documents   Pour consulter les documents du mois déjà publiés.