Les premiers Frères de Jean-Baptiste de La Salle  1681-1719

Novembre 2013

Un livre écrit par le Frère américain Augustine Loes, traduit par le Frère Jean-Louis Schneider.

Qui étaient les compagnons de M. de La Salle au début de l'Institut, de 1681 à 1719  ?

  • Comment l'ont-ils connu ?
  • Quelles relations ont-ils vécu avec lui et entre eux ?
  • Combien ont persévéré ?

La réponse à ces questions nous aiderait à mieux cerner le rayonnement du Fondateur et l'apport des premiers Frères : si c'est lui qui les a éveillés et fédérés, rien ne se serait passé sans eux.

Le Frère américain Augustine Loes (1913-2013) a travaillé plusieurs années sur ces questions en repérant plus de 250 Frères qui ont œuvré avec Jean-Baptiste de La Salle, au cours des 40 années où il s'est consacré à l'établissement de l'Institut. Le livre du Frère Loes a été publié aux USA en 1999. Le Frère Jean-Louis Schneider l'a traduit en français et il est désormais accessible aux francophones.

Un éclairage par tranches chronologiques

La succession des six chapitres de ce livre balaye les débuts de l'Institut en faisant apparaître les "cohortes" de Frères :

  • les tout premiers Frères,
  • la seconde génération,
  • les deux premiers Supérieurs généraux…

Cela permet de repérer des figures marquantes, même si sont rares les Frères dont nous connaissons la vie avec assez de détails.

Le Frère Loes utilise alors une expression connue des Frères américains pour désigner ceux qui ont implanté, au XIXe siècle, les Frères aux USA :

"the Giants of Old".

Ce qui nous donne : "des géants parmi les tout premiers Frères".

 

Jean-Baptiste de La Salle envoie deux Frères à Rome
Jean-Baptiste de La Salle présente leur lettre de mission
aux Frères Gabriel et Gérard qu'il envoie à Rome
.

 

Table des matières

Préface

Principales références

Chapitre I : Une nouvelle famille religieuse

Chapitre II : Les tout premiers Frères

Chapitre III : Des géants parmi les tout premiers Frères

Chapitre IV : La seconde génération

Chapitre V : Après la seconde génération

Chapitre VI : Les deux premiers Supérieurs généraux

Pour servir de conclusion (Frère Jean-Louis Schneider)

page 3

page 5

page 7

page 13

page 33

page 57

page 129

page 173

page 217

Les premiers Frères Les premiers Frères avec J-B de La Salle. (21 x 29,7 ; 221 pages ; 1,6 Mo)

On voit se modifier au cours du temps

  • le rapport aux origines rémoises,
  • la situation dans les diocèses,
  • l'organisation du gouvernement de l'Institut.

On voit aussi évoluer les soutiens ou les oppositions que rencontrent les Frères de la part de divers cercles de pouvoir, pour leur œuvre scolaire, pour leur organisation interne, pour leur fidélité au Pape, pour la place même de Monsieur de La Salle dans son Institut. Sans oublier de possibles conflits de générations entre les Frères et le Fondateur.

Signatures et missions de Frères Ci-dessus : les noms civils et religieux et les missions de trois Frères, parmi les
premiers responsables de l'Institut au temps de Jean-Baptiste de La Salle.

Aux prises avec la société de leur temps

Le fait de se focaliser sur les Frères risquerait de les isoler de leur environnement comme s'ils avaient vécu en vase clos.

Il n'en est rien : la pauvreté endémique des Frères et la famine de 1709, les coutumes locales qui interrogent l'uniformité, les avanies et les agressions dont sont parfois victimes des Frères, l'épidémie de pourpre qui décime la communauté de Chartres, la mort édifiante de plusieurs jeunes Frères et l'admiration du curé qui n'avait jamais vu des personnes mourir aussi sereinement – quantité de pans de vie apparaissent à l'occasion.

Même à l'intérieur de l'Institut, des tiraillements peuvent se faire sentir.

Le Frère Barthélemy vient d'être élu Supérieur général et un Frère Directeur lui fait remarquer qu'il y a plusieurs Frères qui pourraient faire mieux que lui :

"Je me déchargerai volontiers du pesant fardeau que nos Frères m'ont imposé", répond-il ;
et de lui demander d'alléger sa charge en remplissant bien la sienne…

Et l'on voit le même Frère Barthélemy rappeler à l'ordre, en 1720, le Frère Romuald qui s'est mêlé "de faire un catéchisme sur les matières du temps", voulant paraître plus savant que Monsieur de La Salle, ou que lui-même, sur le Jansénisme !

Bref, un tableau vivant du temps des débuts de l'Institut et de ceux qui ont cheminé avec le Fondateur...

Frère Alain Houry

 

 

Tous les documents   Pour consulter les documents du mois déjà publiés.

Vous avez demandé le téléchargement du fichier :

Pour nous permettre de donner suite à votre requête,
merci de bien vouloir effectuer le test suivant.